logo bannière
Actualités - Autisme - Les handicaps -  Les établissements - Vos droits - Qui sommes-nous?



Actualités


 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE UNAPEI

Accompagnement des élèves en situation de handicap :
Un premier pas pour les AVS, à quand le grand pas vers l'Ecole inclusive ?

Vincent Peillon, ministre de l'Education Nationale a annoncé jeudi la "titularisation"
progressive de 28.000 auxiliaires de vie scolaire (AVS) qui assistent les élèves handicapés,
une reconnaissance officielle du métier et une "formation renforcée".
L'Unapei tient à saluer l'engagement de l'Education Nationale pour une professionnalisation
et une pérennisation de l'accompagnement individuel des élèves handicapés.
Cette annonce est une première étape importante et un message politique fort,
attendu depuis très longtemps.L'Unapei, très impliquée depuis des années dans la construction
de solutions d'accompagnements individuels et d'une scolarisation adaptée,
souhaite que cet engagement politique fort se poursuive en collaboration
avec les associations, dans la perspective d'une synergie entre l'Education Nationale
et le secteur médico-social. Cette coopération entre les deux secteurs est un
des leviers incontournables pour aboutir à"l'école inclusive" et à une scolarisation
de qualité au profit de TOUS les enfants handicapés !

L'Unapei veillera donc à ce que ces mesures passent l'épreuve de réalité car,
une fois encore cette année, des enfants risquent de ne pas pouvoir faire leur
rentrée scolaire faute d'auxiliaire de vie scolaire pour les accompagner.

Thierry Nouvel
Directeur Général
Unapei Paris, le 23 août 2013

 

ECOLE POUR TOUS L' UNAPEI ATTAQUE

Les sénateurs doivent agir pour réformer l’école. C’est en tout cas le vœu de
l’Unapei, association au service des parents d’enfants handicapés mentaux. Un
projet de loi sera examiné au Sénat à ce sujet le 21 mai prochain.

La refondation de l’école est en marche. L’Union nationale des associations de
parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis (Unapei) souhaite
que cette remise à niveau ne laisse pas de côté les enfants handicapés mentaux.
Pour cela, l’association s’est insurgée contre un article de loi qui permettait
l’exclusion des enfants handicapés des écoles publiques.
Un appel entendu par le gouvernement, qui soutiendra le retrait de ce fameux
amendement lors des débats au Sénat, le 21 mai prochain.

Néanmoins, l’Unapei veut plus, et demande que le texte de loi intègre les
propositions d’amendements suivantes :
- une coopération plus poussée entre l’Education nationale et les établissements
médico-sociaux. Les Instituts médicaux-éducatifs (IME) sont particulièrement
visés, ayant un besoin vital de nouveaux enseignants ;
- la mise en place plus poussée de méthodes pédagogiques adaptées aux enfants
handicapés mentaux dans les écoles ;
- Une véritable formation pour les enseignants, afin qu’ils puissent mieux gérer
leurs relations avec les élèves handicapés ;
- Une sensibilisation à la question du handicap mental auprès des enfants, dès
l’école primaire.

 

HANDICAP : L'ECOLE PRIMAIRE

Ce vendredi 12 avril au matin, Vincent Peillon, accompagné de la ministre
déléguée à la réussite éducative, George Pau-Langevin, a voulu rassurer les
parents et les associations de soutien aux personnes handicapées. En visite au
lycée des métiers Auguste Eschoffier, à Eragny (Val d’Oise), qui propose des
formations adaptées à des lycéens handicapés, le ministre de l’éducation
nationale a affirmé, devant les personnels, le retrait de l’amendement qui avait
suscité, fin mars, l’indignation. « Il y a eu un malentendu concernant l’article 4-ter
du projet de loi sur l’école. Si nous avons fait une erreur, nous le regrettons. Nous
allons retirer cet amendement », a annoncé le ministre.

L’article 4-ter de son projet de loi aurait permis aux professionnels de l’école de
proposer aux maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
« toute révision de l’orientation d’un enfant et des notifications concernant son
accompagnement », et ce « après avoir consulté et recueilli l’avis des parents ». A
l’heure actuelle, une révision de l’orientation n’est possible qu’« avec l’accord des
parents ».

Cette formulation avait suscité la colère des associations de soutien des
personnes handicapées. L’Unapei voyait en ces termes « l’exclusion de l’école
ordinaire d’élèves handicapés, puisqu’il n’y aurait plus [eu] le garde-fou de l’accord
des parents pour demander une révision ».

 

REFONDATION DE L’ECOLE :

L’Unapei s’insurge contre l’article 4 Ter qui permet
l’exclusion au détriment de l’inclusion des élèves handicapés

Dans la loi pour la refondation de l’école adoptée par l’Assemblée nationale il y a quelques minutes,
l’article 4 Ter a été ajouté. Ainsi, les professionnels de l’école pourront demander directement à la
Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de réviser la notification concernant la
scolarisation de l’élève handicapé sans l’accord de ses parents.

Or, cet accord des parents ou des représentants légaux est fondamental.

En effet, cet article permettrait l’exclusion de l’école ordinaire d’élèves handicapés puisqu’il n’y aura
plus le garde‐fou de « l’accord des parents » pour demander une révision de l’orientation, qui se
traduit souvent dans ce cas par une révision pour mettre fin à l’orientation de cet enfant en milieu
ordinaire.

Cet article priverait les parents de la possibilité de décider de la scolarisation de leur enfant
handicapé, et remettrait ainsi en cause la loi du 11 février 2005. Cet article est une régression par
rapport à cette loi et à l’accès à l’école des enfants handicapés. C’est aussi une dégradation de la
qualité de leur scolarisation.

En supprimant le principe de l’accord des familles, cet article va à l’encontre des principes de cette
refondation de l’école que sont l’ouverture de l’école et le développement des partenariats avec les
parents. L’article 3 bis, qui affirme que l’inclusion de tous les élèves, dont les élèves handicapés,
relève de la mission de l’école, est contredit par l’article 4 Ter qui permet leur exclusion.

L’Unapei est choquée qu’une telle mesure puisse être prise et demande aux sénateurs et au
gouvernement de supprimer l’article 4 Ter.
Elle regrette également que peu de ses amendements aient été pris en compte.

RENCONTRE ASPERGERS ET AUTISTES DE HAUT NIVEAU

Nous organisons samedi 18 février 2012 à 15h00 dans nos locaux la première
rencontre Aspergers et autistes de haut niveau.
Sont conviés toutes les familles du département concernées par ce handicap même
si elles ne sont pas adhérentes à  ce jour.  Nous allons mettre en place un groupe de
rencontre avec les enfants qui fonctionnera sur plusieurs séances, afin de les aider à gérer
des situations de la vie courante, là ou ils se trouvent bien souvent en difficultés. 

Ainsi seront travaillés :

  • Les habilités sociales
  • L’expression en public
  • La relation avec les autres etc …

Cela se fera autour de jeux : jeux de société, jeux scéniques etc…

Alors nous vous attendons
Merci d’annoncer votre présence au : 0681138991, afin que nous puissions organiser
le goûter !   

 

 

La présidente, le conseil d'administration vous souhaitent leurs meilleurs voeux pour
cette nouvelle année . Nous espèrons qu'elle vous apportera beaucoup de joie et de
prospérité, de succcès et d'amitié et avant tout une bonne santé pour vous et votre famille.
En cette année 2012 l'autisme a été déclaré grande cause nationale par le gouvernement.
l'ADAPEI 08 se réjouit de cette nouvelle et participera activement à cet événement en
présentant ses travaux régionaux ( enquète qualitative auprès des familles ) et en organisant
des manifestations dans le département tout au long de l'année.


ASSEMBLEE GENERALE

L'ADAPEI 08 a tenu son assemblée générale dans les locaux de l'IME de Boutancourt.
Devant un auditoire de parents et de responsables départementaux, la présidente Brigitte
LOIZON a tout d'abord rappelé les buts et actions de l'association : action familiale,
entraide aux familles, partage d'expériences, représentation des personnes handicapées
dans différentes instances ( CDAPH, ARS, conseils d'administration d' Ets médico -
sociaux, etc.), analyse des besoins des familles.
Partenariats établis avec l'inspection académique : mise en place de matinées
d'information destinées aux AVS ( auxilliares de vie sociale ) et aux enseignants
sur la prise en charge des enfants autistes et/ou porteurs de TED ( Troubles
Envahissants du Développement ), activités de loisirs et de détente proposées aux
jeunes ( parc d'attractions, marche de solidarité, fête de Noël, rencontres à thèmes... ).
Après la lecture du rapport moral et d'activités, du rapport financier et du rapport
d'orientations, une partie de la matinée a étéconsacrée à l'association nationale
"Alliances maladies rares" , dont la déléguée régionale, Marie-Françoise Meresse,
est venue faire la présentation et répondre aux questions essentielles. En effet, force
est de constater que de nombreuses personnes dans notre département souffrant
de maladies ou handicaps rares, se sentent isolées, incomprises et ne savent pas où
s'adresser pour parler de leur vécu et trouver des solutions à leur problèmatique
bien particulière.
C'est pourquoi l'ADAPEI 08 se propose de faire le lien avec cette association
nationale pour toutes ces familles, en créant une commission handicaps rares au
au sein de l'association, les personnes pourront trouver un lieu d'écoute de partage,
et d'aide dans leur parcours. Toutes les personnes concernées peuvent contacter
l'ADAPEI 08 ou se rendre aux permanences du samedi matin ( voir dates sur
le site de l'association ) . L'assemblée générale s'est terminée autour du verre de
l'amitié.

L'assemblée attentive au discours de la présidente brigitte LOIZON

Marie-Françoise Meresse, est venue
répondre aux questions sur les maladies rares.

 

JUMBO RUN ENCORE UNE RUSSITE

Carol Lenoir chef d'orchestre du JUMBO RUN affichait sa bonne humeur,
le collectif associatif dont fait partie l'ADAPEI 08 avait répondu présent
au nouveau rendez-vous des motards au grand coeur. Sous un soleil radieux
les ballades de nos jeunes se sont succédées toute la matinée que ce soit
en moto, en quad ou en 4X4 les yeux émmerveillés de nos enfants et leur
enthousiasme débordant ont rempli de joie ces chauffeurs de la générosité

Un grand merci aux organisateurs pour cet échange rare d'émotions.

 

Il est où le conducteur ? Je veux y aller moi !

 

Pour les autographes c'est à la fin de la course .

 

T'en faits pas Aurélien on ira pas à 200 à l'heure comme l'année dernière.

 

Oh la la on n'est pas encore parti.

 

 

RETOUR SUR LE CONCERT DES TROIS CHORALES

Le dimanche 21 mars en l'église Saint-Rémi de Rethel.
Nous avons pu découvrir, écouter et applaudir le spectacle des trois chorales :
" Choeurs joyeux " de Saint Gernaimont " Les choeurs de l'Abbaye " de
Signy-l'Abbaye et " Atout choeurs " de Barby.
Cette journée marquée sous le signe de la solidarité avec l'ADAPEI 08
a réuni 150 personnes dans l'édifice, un grand merci à tous ces bénévoles qui
ne ménagent pas leurs cordes vocales pour soutenir la cause du handicap mental

A noter que la recette de cette représentation a généreusement été donnée à
notre association.

Retour sur l'événement en images


Pour la période de Noël, des catalogues sont distribués aux parents qui les diffusent auprès de leur famille ou autre partenaires.

Le bénéfice de cette campagne permet de recueillir des fonds qui servent à financer «l’Arbre de Noël » offert chaque année aux enfants et adultes handicapés et leurs familles (spectacle – cadeaux et goûter).



Pour connaitre les heures de permanence au bureau de l'ADAPEI 08 situé au:
2 bis - 4, bd Gambetta
08000 Charleville-Mézières
cliquer ici

affcihe

Albums photos
Liens utiles

Contact
Où nous trouver?
Pour nous  aider

Comment adhérer?
Newsletter
Mentions légales